Chantier Nature Toussaint 2016

Ce jeudi 20 octobre, une trentaine d’élèves du Lycée Pasteur se sont retrouvés pour le 1er chantier nature de l’année.

En automne, il est temps de s’occuper des secteurs gérés en fauche tardive. Une fauche à la main avec exportation des déchets (pour comprendre pourquoi, rdv par ici) a donc été réalisée des prairies. De nombreux outils avaient été prétés par l'association les Blongios, spécialisée dans les chantiers nature au service de la biodiversité depuis 20 ans. C'est notamment l'intervention de cette association qui a permis la mise en place des 2 mares présentes au lycée. Ils vous attendent pour participer à d'autres chantiers à l'extérieur du lycée!

Compresse 1  Compresse 3

 Compresse14 Compresse 4

Autour des mares, les arbustes qui se développaient ont été arrachés pour être placés dans une haie. Trop prêt de la mare, ils risquent de lui faire de l’ombre et limiter le développement des végétaux.

Compresse6

Les massettes (Tipha latifolia), plantes se développant très rapidement les pieds dans l’eau ont été partiellement supprimées. En effet, si on ne la maîtrise pas, cette espèce comblerait en quelques années la mare au détriment de la faune et la flore présente.

Compresse 6

Le long de la rocade, bien camouflés par les arbres se sont accumulés une quantité impressionnante de déchets. Des bombes de peintures des graffeurs aux canettes de boissons énergisantes en passant par un volant, un extincteur, des « doudous », des couvertures et autres matelas ; dans les déchets aussi la diversité était au rendez-vous !

Compresse 7 

3 bennes ont été remplies… Et il en reste. Les élèves ont proposé de réaliser des pancartes pour sensibiliser les personnes indélicates prenant le lycée pour une décharge. Pourquoi pas faire cela au club ou lors du prochain chantier nature !

Compresse 8

Les apiculteurs en herbe ont eux préparé les cadres des ruches pour l’année prochaine. Au programme nettoyage des vieux cadres, mise ne place des plaques de cire gaufrée sur lesquelles les abeilles construiront leurs alvéole et confection de bougies avec la vielle cire récupérée… Du joli travail !

Compresse10 Compresse 9 Compresse 11

Enfin, la Renouée du Japon, plante exotique envahissante très bien implantée dans le terrain militaire jouxtant le lycée a été éliminée. En réalité, l’élimination de cette plante est quasiment impossible, mais en l’arrachant régulièrement, il est possible de limiter son développement. Cet arrachage sera à renouveler tous les mois à partir du printemps !

Compresse 12

Bravo et un grand merci à tous les participants, présents malgré le mauvais temps annoncé !

De nouveau, merci à Denis Lagache des Blongios, pour ses conseils et pour le prêt de matériel sans lequel, le chantier n'aurait pas pu avoir lieu!

Au final, la météo a été plutôt clémente ; une très bonne journée en somme.

Compresse 13   Compresse5

 

Pourquoi une fauche tardive ? Elle permet aux plantes de boucler leur cycle assurant ainsi la production de graines. Les insectes, oiseaux, amphibiens et autres mollusques y trouvent gîte et couvert ; eux aussi peuvent se reproduire et maintenir leur présence sur le site l’année suivante.

Mais pourquoi faire un broyage à la main (ou plutôt à la faux) ? Les engins à moteur sont trop destructeurs pour la faune. Peu d’individus survivent au passage de la tondeuse ou du broyeur. De plus les végétaux broyés trop finement s’accumulent sur le sol. Ce faisant, ils l’enrichissent ce qui favorisent les espèces « gourmandes » au détriment des autres. Or ces espèces gourmandes sont aussi les plus communes… La biodiversité s’en trouve amoindrie. C’est la raison pour laquelle tous les déchets de fauche ont été exportés !

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.